Compagnons et ami(e)s

LES COMPAGNONS

Le mouvement Emmaüs développe, à travers ses groupes de base, trois principes de vie essentiels à son fonctionnement et à son éthique :
- l’accueil de personnes en rupture sociale dans un cadre communautaire
- l’autonomie et la dignité par le travail
- la solidarité avec des populations en difficultés au niveau national et international

Accueil :

Il est demandé à la fois de s’intégrer à un groupe de vie et de faciliter l’intégration des autres, en particulier ceux dont le parcours social a pu être plus chaotique, cela passe par :
- le respect des croyances, des opinions et des races
- le respect des règles de vie (présence aux repas, participation aux activités communautaires...)
- l’abstinence d’alcool et de drogues

Travail :

L’activité de base est la récupération de matières premières et des objets rejetés par notre société de consommation.

Le compagnon effectue des taches de ramassage, en effet, tous les matins les compagnons chargés du ramassage (2 véhicules comprenant 1 chauffeur, 1 à 2 rippers) se déplacent pour livrer les gros objets que vous avez achetés ou pour prendre les objets dont vous avez demandé l'enlévement.

A leur retour à la communauté, les véhicules sont déchargés pour le tri.

Les compagnons chargés du tri ventilent les objets selon leur nature vers les ateliers (ventes, réparations, nettoyage ou démantèlement).

Plusieurs ateliers on été créés pour se partager les produits des collectes et effectuer les opérations principales comme le tri,la remise en état ; des ateliers comme l'électronique (remise en état ou tri avant DEEE), l'informatique (remise en état ou tri avant DEEE), les meubles (restauration et remontage), les livres (tri), vaisselle et bibelots (nettoyage, tri), cuir (nettoyage et restauration), vêtements (tri, mise sur cintre), mercerie (tri et restauration), jouets (tri) ...

Les objets sont ensuite ramenés pour être valorisés dans les salles de vente.

Les compagnons chargés de la vente gèrent eux-mêmes l'approvisionnement de leurs salles en sélectionnant dans les ateliers les objets qui feront le bonheur des acheteurs.

Le tri, la remise en état et la vente permettra de faire vivre la communauté.

Parallèlement doivent être pris en charge par les membres de la communauté, tous les aspects de la vie quotidienne : ménage, cuisine, intendance.

Etre "Ami(e)s" :

Devenir « ami(e) » de la communauté, c'est donner un peu de son temps, de quelques heures à quelques jours par mois pour participer à la collecte, au tri, aux ventes, être à l'écoute et échanger avec les compagnons, faire connaître la communauté.

Entre les bénévoles et les compagnons d’Emmaüs, il n’est fait aucune différence de statut, d’horaires, de règlement et d’activité.

Actuellement, nous avons un besoin pressant de bénévoles mais toutes les aides seront utiles et efficaces

Une communauté ne peut vivre qu'avec l'aide de bénévoles qui s'engagent.